4 étoiles, L

Les lettres de mademoiselle Brochu

Les lettres à mademoiselle Brochu de Maxime-Olivier Moutier

Deuxième roman de Maxime-Olivier Moutier publié la première fois en 1999.

Maxime-Olivier, homme en crise est seul dans son appartement de Montréal. Il aime désespérément Mlle Brochu, cette jolie blonde qu’il a un jour rencontrée en Estrie. Il décide d’adresser une correspondance douce-amère à cette jeune étudiante dans l’espoir de la «convaincre de tout». Afin de conquérir totalement et à jamais son cœur, il lui écrit de tendres, de violentes lettres d’amour. Il en profite aussi pour lui raconter sa vie au garage, son désarroi et son admiration pour certains acteurs pornos. Il est amoureux d’une fille qui n’en a rien à faire. Mlle Brochu, elle, ne répond que par son indifférence. Mais il s’entête, marqué par ce mélange explosif que font la solitude et les drames passionnels.

Pour apprécier ce roman, il faut connaître l’histoire de l’auteur. Il faut savoir que Maxime-Olivier Moutier a fait une dépression majeure et qu’il a écrit ces lettres durant cette période. J’ai été touché par plusieurs passages où l’écriture de Moutier est criante de malaise, de besoin d’aide et de résistances à cette sombre folie. On y voit jusqu’à quel point il est prêt à tout pour être aimé. Une écriture d’une redoutable audace, avec une tonne de métaphores. Découvrir cet objet littéraire clair-obscur c’est aussi suivre la trace d’une réflexion d’un homme en crise.

La note : 4 étoiles

Lecture terminée le 21 février 2009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s