3 étoiles, J

Les jeux de l’amour et de la mort

Les jeux de l’amour et de la mort de Fred Vargas

Premier roman de Fred Vargas publié initialement en 1986.

 Thomas est peintre et veut accéder à la gloire. Il parvient à se faire introduire à une soirée très sélecte organisée par le célèbre peintre Gaylor. Lors de la soirée, il veut lui montrer son travail afin d’obtenir son soutien. Hélas, Tom joue de malchance. Non seulement il n’arrive pas à s’approcher du peintre mais, il y trouve un cadavre dans le bureau du génie. Pris de panique, il s’enfuit et se retrouve suspecté de meurtre par la police. Pas facile d’être un artiste reconnu, surtout quand la police est convaincue de votre culpabilité ! Afin de le disculper trois de ses amis feront leur propre enquête en parallèle de celle de la police. Ils deviendront les enquêteurs et aussi les victimes de ce tueur inconnu.

D‘une facture plutôt classique, ce policier m’a ravi par son histoire tortueuse. En suivant les réflexions et les actions de Thomas, de l’inspecteur ainsi que celles des amis, l’auteur nous perd sur différentes pistes. Avec plusieurs scénarios plausibles, il est très difficile d’anticiper quelle pourrait être la vérité. Qui a-t-on voulu tuer ? Qui a tué ? D’hypothèses en hypothèses, l’auteur nous emmène à la révélation finale des derniers chapitres. La fin est pleine de rebondissement, un suspense pas très prenant mais présent. C’est un livre agréable à lire.

La note : 3 étoiles

Lecture terminée le 24 mai 2009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s