4,5 étoiles, E

L’Évangile selon Pilate

L’Évangile selon Pilate d’Éric-Emmanuel Schmitt

Deuxième roman d’ Éric-Emmanuel Schmitt publié la première fois en 2000.

Jardin des oliviers, Yéchoua attend que les soldats viennent l’arrêter. Il réfléchit à sa vie. Il avait compris très tôt qu’il n’était pas né pour une vie ordinaire. Il pense à ses disciples, ses miracles, sa traversée du désert et son étrange illumination de Dieu. Surtout, il pense à ce qui arrivera le matin suivant. Mais là, seul, il doute. Le lendemain de sa mise à mort, Ponce Pilate doit dirige la plus étrange des enquêtes. Le cadavre a disparu. Les disciples l’ont-ils dérobé ? Cette disparition agite les Juifs et sa femme qui ont été convertis par Yéchoua. Pilate explique à son frère, par lettres, son raisonnement pour retrouver le corps. Mais, trois jours après la crucifixion, Yéchoua réapparaît vivant. Pilate veut résoudre rationnellement cette énigme. Des complices ont-ils hâté la descente de la croix pour lui permettre de ne pas mourir ? Plus l’enquête avance, plus Pilate est troublé.

Un livre sensible et profondément intelligent. Le style est très agréable, l’écriture est fluide. J’ai aimé la manière dont Éric-Emmanuel Schmitt nous raconte la quête de Jésus. Le Christ plein de doutes au départ qui gagne en certitude. Pour Pilate, c’est l’inverse. Le récit est plausible, on y croit. Éric-Emmanuel Schmitt est très habile dans sa manière d’imbriquer les évènements du Nouveau Testament et la fiction.

La note: 4,5 étoiles

Lecture terminée le 3 avril 2009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s