4 étoiles, S

Sans rien ni personne

Sans rien ni personne de Marie Laberge

Neuvième roman de Marie Laberge publié initialement en 2007.

À Paris, Émilien Bonnefoi réussi finalement à convaincre le commissaire Patrice Durand de rouvrir l’enquête sur l’assassinat de sa fille survenu à Montréal il y a 35 ans. Isabelle a été sauvagement assassinée en donnant naissance à sa fille qui fut trouvée auprès d’elle sans vie. Patrice débarque donc à Montréal déterminé à résoudre cette affaire. C’est Vicky Barbeau, son homologue à la SQ, qui est désignée pour le seconder. Ils trouveront une piste, une certaine Marité Ferran. Cette piste les fera voyager à Saint-Pierre et Miquelon, aux îles de la Madeleine et dans le bas du fleuve. Au cours de l’enquête, ils mettront au jour de sordides faits divers et de nombreux secrets. Leur travail acharné n’aura qu’un but trouver le meurtrier.

J’ai bien aimé ce roman, l’enquête policière est intéressante. Le suspense n’est pas au rendez-vous dû au fait que l’enquête est menée sur un dossier dit « Cold Case ». Toutefois, le périple des deux personnages nous tient en haleine et la dynamique qui se joue entre eux est intéressante. Même si certains dialogues entre le français et la québécoise tombent dans les clichés, ils désamorcent la tension et nous rendent les personnages plus humains. Ce roman se distingue du polar classique par la description des lieux et des personnages.

La note : 4 étoiles

Lecture terminée le 6 juin 2009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s