2 étoiles, F

La femme comestible

La femme comestible de Margaret Atwood

Premier roman de Margaret Atwood publié initialement en 1969 sous le titre The Edible Woman.

Marian est une jeune femme bien, qui se conforme à ce que la société nord-américaine des années 60 attend d’elle. Son fiancé lui a fait la grande demande alors, elle a dit oui. Il s’attend à ce qu’elle devienne LA parfaite épouse. Marian commence à trouver que le moule est étouffant. Depuis qu’elle a dit oui, chez elle tout se détraque. À commencer par son rapport à la nourriture. La voici rongée par l’angoisse et l’anxiété. Tout en se remettant constamment en question, elle multiplie les comportements bizarres et inattendus. C’est à elle de plier et de se faire une raison. Finalement, plus elle se sent dévorée par les normes de la société, plus son corps se rebelle en refusant de s’alimenter. Alors, que fera-t-elle ?

Ce livre fut écrit en 1965 et il souffre du passage du temps. Se marier, ou pas ? Avoir des enfants, ou pas ? Ce sont les questions que Marian se pose. La quête des femmes a changée, certains aspects sont complètement dépassés. En dehors de l’aspect documentaire, le livre manque de vivacité. Certains passages sont d’une extrême longueur. J’ai eu l’impression que le combat intérieur de cette jeune femme, l’amenait bien plus proche de la maladie mentale que de la saine rébellion de celle qui désire sortir de son carcan.

La note: 2 étoiles

Lecture terminée le 26 octobre 2009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s