2 étoiles, B

Les bandits de l’Arizona

Les bandits de l’Arizona de Gustave Aimard

Un des très nombreux romans de Gustave Aimard publié initialement en 1881.

Un jeune français s’unit à une bande de bandits et veut attaquer un village Inca fortifié dans le désert de l’Arizona. Mais, ceux-ci ne savent pas où se situe exactement le village car il a été construit à l’intérieur de fortification naturelle. Pour accéder au village, il faut emprunter des passages souterrains qu’ils ne connaissent pas. Ils décident de capturer la femme et les deux filles du chef du village, le señor de Sandoval, afin qu’il leur indique l’entrée des souterrains. La capture des femmes se fait alors que la famille Sandoval et un général français, ami de la famille, sont en voyage dans les terres de l’Arizona. L’enjeu consistera à délivrer les femmes emprisonnées par les malfrats et à protéger le secret de l’emplacement du village.

Je me suis ennuyé en lisant ce récit. J’ai eu un peu de peine à suivre l’intrigue tant il y a de substitutions d’identité, de coups de théâtre et de machinations. Il y a aussi beaucoup d’invraisemblance dans cette histoire. La description des personnages masculins est dérangeante, on décrit des hommes aussi maniérés que des courtisanes alors que nous sommes en pleine chevauchée américaine. Les personnages sont stéréotypés : trappeurs à la moralité irréprochable, indiens féroces et bandits sans foi ni loi.

La note : 2 étoiles

Lecture terminée le 4 décembre 2009

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s