3 étoiles, P

Putain

Putain de Nelly Arcand

Premier roman de Nelly Arcan publié initialement en 2001.

Entre deux clients, une prostituée patiente. L’attente se nourrit de ses souvenirs : une famille dévote, une mère amorphe et un père absent, empressé d’exercer son métier de vendeur itinérant. Elle pense aussi à ses clients qu’elle déteste, peut-être autant qu’elle-même. Grâce à ce travail, elle conçois qu’elle se fait beaucoup d’argent, arrive à payer ses études et tout ses caprices. Mais elle en a marre de la vie. Elle blâme les carences parentales qui sont responsables de ce qu’elle est et de ce qu’elle fait. Elle aurait souhaité une mère moins effacée qui riposte aux inconvénients et un père présent. En somme, elle raconte sa vie, ses misères, sa psychanalyse, ses clients et ses relations.

Ne cherchez pas l’intrigue ni le dénouement car ce récit n’est pas un roman. C’est un regard terriblement lucide et dur sur la vie et le rôle de la femme dans la société. Ces femmes jetées en pâture aux mâles qui exigent de la jeunesse et de la beauté afin de satisfaire leurs besoins sexuels. C’est l’introspection d’une jeune femme teintée de ses névroses. Un texte profond et dérangeant qui ne m’a pas laissé indifférente, bien au contraire. Le style d’écriture n’est pas facile, les phrases sont interminables et le texte comporte beaucoup trop de répétitions.

La note : 3 étoiles

Lecture terminée le 27 janvier 2010

Publicités

3 réflexions au sujet de “Putain”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s