2,5 étoiles, V

Les visages

Les visages de Jesse Kellerman

Premier roman de Jesse Kellerman paru initialement en 2008 sous le titre « The Genius ».

Ethan Muller, jeune marchand d’art, met la main sur une série de dessins d’une qualité exceptionnelle. Il sait qu’il va enfin pouvoir se faire un nom avec ceux-ci. Mais le mystérieux auteur de ces dessins, Victor Cracke, a disparu après avoir vécu reclus près de quarante ans à New York dans un appartement miteux. Dès que les dessins sont rendus publics, un flic à la retraite contact Ethan. Il lui indique qu’il reconnaît sur les dessins certains visages d’enfants. Ces jeunes ont été assassinés dans les années 70 par un tueur en série qui n’a jamais été identifié. Ethan se lance alors dans une enquête pour découvrir qui est Cracke et s’il est l’assassin. Cette enquête va bien vite virer à l’obsession.

L‘idée de départ est originale mais mal exécuté. L’intrigue est faible, peu crédible et la fin est prévisible. Nous sommes loin du thriller habituel, à grand renforts d’actions et de rebondissements incessants. Ce roman présente quand même des facettes qui font passer sur certaines longueurs. En effet, on se sent rapidement proche des protagonistes de cette intrigue et les allers-retours entre l’histoire des Muller et l’enquête d’Ethan sont une réussite. Malheureusement, vers la fin du roman, les écrits s’étirent en longueur.

La note: 2,5 étoiles

Lecture terminée le 21 juillet 2010

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s