2,5 étoiles, O

Les oreilles du loup

Les oreilles du loup d’Antonio Ungar

Deuxième roman d’Antonio Ungar publié initialement en 2006 sous le titre « Las orejas del lobo ».

Le narrateur est un très jeune garçon, un peu sauvage, qui adore courir dans la savane et grimper aux arbres. À travers ses yeux, nous observons le monde qui l’entoure. Quand la vie réelle ne lui convient pas, il s’en invente une autre comme le font les enfants. Au sein d’une famille en reconstruction, suite au départ du père, il nous raconte ses escapades. Dans ses rêves éveillés, le fantôme fou de son père réapparaît par instant, images de plus en plus éphémères. Dans cette période de transition, tous les trois, le garçon, sa sœur et leur mère, s’en vont à la recherche du bonheur et de la stabilité.

Ce roman est le monologue intérieur d’un enfant qui subit avec tristesse et incompréhension les réactions des autres. Il est difficile d’imaginer ce que vit un enfant de cinq ans lorsque son père quitte la maison. L’évocation de cette période est réussie, mais cela ne veut pas dire que ce soit captivant. Les chapitres sont décousus et pourraient se lire dans le désordre. À la longue, le récit devient répétitif et confus. Les personnages sont flous, les événements incertains et il est difficile de se situer. Là où Ungar est étonnant, c’est qu’il retranscrit avec justesse le mode de pensée de l’enfant.

La note : 2,5 étoiles

Lecture terminée le 6 janvier 2011.

Deuxième lecture de mon défi 26 livres – 26 auteurs édition 2011

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s