4 étoiles, M

Monsieur Brown

Monsieur Brown d’Agatha Christie

Deuxième roman d’Agatha Christie publié initialement en 1922 sous le titre « The Secret Adversary ».

1920, Tommy et Tuppence, deux amis d’enfance, se retrouvent à Londres. Ils ont des soucis d’argent et trouvent que leurs vies sont monotones. Ils décident alors
de créer une agence d’aventuriers. Lors de leur premier contrat, ils se retrouvent mêlés à une affaire d’espionnage. Ils doivent retrouver une certaine Jane Finn. Cette jeune fille est disparue en 1915 avec un traité secret entre les américains et les britanniques. Mais, ils ne sont pas les seuls à être à la recherche de ce document. Il y a aussi un mystérieux adversaire, surnommé Mr Brown, qui tient absolument à récupérer ce document compromettant pour les autorités britanniques.

Cette lecture s’est avérée extrêmement plaisante et rafraîchissante. Première aventure de Tommy et Tuppence, un couple attachant et très moderne pour l’époque. Ils ont vingt ans, sont pétillants et ont un petit grain de folie et de naïveté qui rend le texte agréable. L’intrigue est bien montée et crédible comme sait le faire Mme Christie. Par contre, il y a quelques longueurs dans l’histoire. Le style est différent des autres romans de l’auteur car on apprend tout en même temps que nos deux aventuriers, ce qui nous permet d’élaborer les théories les plus folles sur l’identité du coupable.

La note : 4 étoiles

Lecture terminée le 18 avril 2011

Neuvième lecture de mon défi 26 livres – 26 auteurs édition 2011

La littérature dans ce roman :

  • « –  Tuppence, tu parles comme un livre. »  Page 66
  • « C’était pour lui un sport d’un genre nouveau : bien que la technique de la filature lui fût familière à travers ses lectures, il n’avait jamais essayé de suivre quelqu’un – et il s’aperçut d’emblée que, dans la pratique, c’était un exercice semé d’embuches. Et si, par exemple, ils hélaient un taxi? Dans les romans, on saute dans un autre taxi, on promet au chauffeur un livre ou son équivalent au cours du jour et le tour est joué. Mais dans le cas présent, il était peu probable que Tommy trouvât un second taxi. »  Page 73
  • « Dotée d’une excellente vue, elle avait remarqué qu’un roman policier à quatre sous sortait de la poche d’Albert. »  Page 95
  • « Le paquet de cigarettes à portée de la main, elle se plongea dans l’étude de Garnaby Williams, jeune détective, un des quatre romans à trois pence chacun qu’elle avait envoyé chercher. »  Page 100
  • « – Mais c’est un vrai roman ! »  Page 125
  • « L’aventure avait commencé comme un bon roman. »  Page 132
  • « Il les introduisit dans la bibliothèque. Tous les livres étaient d’une grande qualité. Des rayons entiers étaient consacrés à des ouvrages de criminologie. »  Page 133
  • « –  Fabuleux ! C’est un vrai roman de gare ! »  Page 219
  • « De son côté, Tommy sentait que sir James l’examinait et lisait en lui comme dans un livre ouvert. »  Page 237
  • « –  … Dès que j’ai posé les yeux sur sa photo, mon cœur m’a fait le genre de cinéma qu’on lit dans les romans à l’eau-de-rose. »  Page 252
  • « –  … C’est alors que surgit Julius Hersheimmer qui, chevaleresque comme un héros de roman de cape et d’épée, vous enlève. »  Page 319
  • « … Je lus tous les ouvrages classiques sur le crime et les criminels. »  Page 336
Publicités

4 réflexions au sujet de “Monsieur Brown”

  1. J’ai découvert Agatha Christie il n’y a pas très longtemps et ça avait été une très belle découverte! Je pense donc que je continuerai à lire ses livres, peut-être avec celui-ci, je verrai.

    1. Pour ma part, j’ai décidé de lire son oeuvre plus ou moins dans l’ordre de parution. Une grande charge de lecture pour moi car avec ses quatre-vingts romans la reine de crime fût prolifique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s