3 étoiles, R

Roméo et Juliette

Roméo et Juliette de William Shakespeare.

Éditions Folio (Classique), publié en 2001, 71 pages

Pièce de théâtre écrite par William Shakespeare et paru initialement en 1597 sous le titre « Romeo and Juliet ».

Roméo et Juliette

Les Capulet et les Montague sont deux familles de Vérone qui se haïssent depuis des générations ; on ne semble même plus se rappeler pourquoi d’ailleurs. Ces deux familles sont alimentées par d’anciennes et nouvelles rancunes. Les altercations entre les deux clans sont devenues une tradition dans la ville. Leur rivalité ensanglante toute la cité, au grand désespoir du prince Escalus. Dans ce tumulte construit d’affrontements, où les épées clinquent nuit et jour, deux jeunes laissent parler leurs cœurs. Roméo Montague et Juliette Capulet, tous deux adolescents, succombent au coup de foudre. Que se passera-t-il pour les deux amoureux lorsque les familles découvriront leur terrible secret ? Que feront les deux familles pour faire face à la situation ? Leur union réconciliera-t-il les familles ennemies ou au contraire alimentera-t-il leurs haines mutuelles ?

Une histoire d’amour universelle et intemporelle, probablement l’histoire d’amour la plus connue de la littérature. C’est aussi une histoire sur la bêtise humaine et des gens qui par leur égoïsme gâchent la vie des autres. La tragédie entourant les aventures des deux amants est très bien amenée. Dans ce texte, on mesure le talent de Shakespeare à mettre en scène des personnages accablés et au destin tragique. Malheureusement, le style de Shakespeare n’est pas parfait et le développement des personnages est très mince. Ils ne sont pas assez approfondis pour bien les cerner. On ne connaît pas leur passé, leurs raisons de se détester et on ne comprend pas entièrement les retournements brutaux dans leur caractère. Les tirades d’amour des deux amants sont d’un lyrisme déconcertant. Reste que Roméo et Juliette est une histoire culte tout simplement et une très belle histoire d’amour.

La note : 3 étoiles

Lecture terminée le 29 mars 2014

La littérature dans ce roman :

  • « LE VALET. – Dieu vous donne le bonsoir !… Dites-moi, monsieur savez-vous lire ?
    ROMÉO. – Oui, ma propre fortune dans ma misère.
    LE VALET. – Peut-être avez-vous appris ça sans livre (mais, dites-moi, savez-vous lire le premier écrit venu ? »  Page 10
  • « LADY CAPULET. – qu’en dites-vous ? pourriez-vous aimer ce gentilhomme ? Ce soir vous le verrez à notre fête ; lisez alors sur le visage du jeune Pâris, et observez toutes les grâces qu’il a tracées la plume de la beauté ; examinez ces traits si bien mariés, et voyez quel charme chacun prête à l’autre ; si quelque chose reste obscur en cette belle page, vous le trouverez éclairci sur la marge de ses yeux. Ce précieux livre d’amour, cet amant jusqu’ici détaché, pour être parfait, n’a besoin que d’être relié !… Le poisson brille sous la vague, et c’est la splendeur suprême pour le beau extérieur de receler le beau intérieur ; aux yeux de beaucoup, il n’en est que plus magnifique, le livre qui d’un fermoir d’or étreint la légende d’or ! »  Page 13
  • « JULIETTE. – ô coeur reptile caché sous la beauté en fleur ! Jamais dragon occupa-t-il une caverne si splendide ! Gracieux amant ! démon angélique ! corbeau aux plumes de colombe ! agneau ravisseur de loups ! méprisable substance d’une forme divine ! Juste l’opposé de ce que tu sembles être justement, saint damné, noble misérable ! ô nature, à quoi réservais-tu l’enfer quand tu reléguas l’esprit d’un démon dans le paradis mortel d’un corps si exquis ? Jamais livre contenant aussi vile rapsodie fut-il si bien relié ? Oh ! que la perfidie habite un si magnifique palais ! »  Page 42
  • « Il me contait, je crois, que Pâris devait épouser Juliette. M’a-t-il dit cela, ou l’ai-je rêvé ? Ou, en l’entendant parler de Juliette, ai-je eu la folie de m’imaginer cela ? (Prenant le cadavre par le bras.) Oh ! donne-moi ta main, toi que l’âpre adversité a inscrit comme moi sur son livre ! »  Page : 66
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s