Arcan, Nelly

Nelly Arcan, née Isabelle Fortier ( 5 mars 1973 à Lac-Mégantic – 24 septembre 2009 à Montréal) est une écrivaine québécoise. Son œuvre aborde des thèmes comme l’influence de l’image chez la femme, la marchandisation du corps et le suicide. Nelly Arcan s’intéresse à la littérature dès son adolescence. À 19 ans, elle quitte les Cantons-de-l’Est pour étudier la littérature à l’Université du Québec à Montréal. Elle paye ses études en exerçant la profession d’escorte sous différents pseudonymes. Après son baccalauréat, elle débute une maîtrise sous la direction d’Anne-Élaine Cliche. Son mémoire s’intitule : Le poids des mots, ou La matérialité du langage dans Les mémoires d’un névropathe de Daniel Paul Schreber. Le 24 septembre 2009, Nelly Arcan est retrouvée sans vie dans son appartement du Plateau Mont-Royal, à Montréal. Elle s’est suicidée par pendaison.

——————————————————

  • 2001 -> Putain
  • 2004 -> Folle
  • 2007 -> L’enfant dans le miroir
  • 2007 -> À ciel ouvert
  • 2009 -> Paradis, Clef en main
  • 2011 -> Burqua de chair
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s