Larsson, Stieg

Stieg Larsson, de son nom complet Karl Stig-Erland Larsson, né le 15 août 1954 (à Skelleftehamn) et mort le 9 novembre 2004 (à Stockholm) d’une crise cardiaque, est un journaliste et écrivain suédois connu pour son engagement contre l’extrémisme de droite et le racisme. Sa trilogie Millénium a été publiée à titre posthume entre 2005 et 2008. Sa trilogie et sa mort prématurée dévoilent une facette différente de l’image de journaliste probe et intègre que l’on avait de lui jusqu’alors. L’événement littéraire fait instantanément de lui un héros littéraire. Quelques mois avant son décès, il avait contacté le plus grand éditeur suédois, Norstedts, et lui avait livré une série de trois romans policiers, soit près de 3000 pages. Le succès est au rendez-vous, malgré (ou en raison de) l’absence tragique de l’auteur pour promouvoir son œuvre. L’éditeur vend 2,3 millions d’exemplaires en suédois.

————————————————————-

  • 2005 -> Millénium, tome 1 : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes (Män som hatar kvinnor)
  • 2006 -> Millénium, tome 2 : La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette (Flickan som lekte med elden)
  • 2007 -> Millénium, tome 3 : La Reine dans le palais des courants d’air (Luftslottet som sprängdes)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s